De temps en temps, les personnes travaillant dans une entreprise depuis plusieurs années demandent à leurs employeurs une longue période de congé - habituellement sans rémunération - pour voyager, étudier ou pour repartir de 0, avec la possibilité de retrouver leurs emplois.


Aux États-Unis et au Royaume-Uni, cette période prolongée de congé est appelée congé sabbatique. En Australie et en Nouvelle-Zélande, les employés ont droit à un congé de longue durée où ils peuvent bénéficier d'une longue période de vacances s'ils ont travaillé avec le même employeur pendant dix ans. En Suède, il existe quelque chose de semblable appelé Tjänstledighet où un employé peut prendre un congé prolongé (habituellement non rémunéré) et conserver son emploi.

De nombreux employeurs reconnaissent que cette période est une partie importante du développement professionnel d'un employé, mais tous les employeurs ne sont pas disposés ou ne peuvent pas accepter ce congé sans solde. Cependant, pour ceux qui ont des employeurs qui acceptent, voici quelques informations pratiques :


Pourquoi et pour combien de temps

Les raisons de prendre un congé sabbatique et sa durée varient, mais en général, les gens prennent entre deux et douze mois pour étudier, trouver ou retrouver une passion, élargir leurs horizons, faire du bénévolat et / ou voyager. Dans de nombreux cas, ce congé longue durée sert d'opportunité pour explorer une nouvelle carrière et partir dans une nouvelle direction.


"Je ne suis pas sûr de pouvoir le faire"

Un congé sans solde ressemble-t-il à quelque chose que vous devez faire, mais vous ne savez pas si vous pouvez le faire en pratique, financièrement ou même émotionnellement ? Eh bien, croyez-nous, vous pouvez. Des milliers de personnes l'ont fait et si un changement est ce dont vous avez besoin pour réévaluer votre vie personnelle et professionnelle, il n’y a rien de plus gratifiant que de vous donner du temps pour l’explorer. Si ce n’est pas possible maintenant quand le sera-t-il ?


Combien cela coûte ?

Le coût d’un congé sabbatique dépend d'un certain nombre de choses, y compris si vous prenez un congé payé ou non, ce que vous décidez de faire durant cette période et où souhaitez-vous aller.

La première étape consiste à savoir exactement ce que vous voulez faire durant cette longue période de congé et pourquoi. Quel est l'objectif ? Qu'est-ce vous espérer apprendre ou découvrir ? Est-ce une chance de pouvoir se détendre, voir le monde, d'acquérir une expérience de vie en faisant du bénévolat dans une ferme, ou est-ce que vous souhaitez poursuivre votre rêve, par exemple, être un auteur ?


Commencez à épargner

Il est recommandé de commencer à planifier au moins deux ans avant de prendre un congé sabbatique ce qui vous donne le temps de pouvoir économiser. Selon ce que vous voulez faire, et où vous voulez aller, la prochaine chose à faire est de calculer combien vous avez besoin.

Combien vous aurez besoin pour votre congé sabbatique dépend bien sûr de la durée, de ce que vous décidez et de l'endroit où vous voulez aller. Où souhaitez-vous rester ? Combien coûtera votre hébergement ? Pouvez-vous louer votre maison ou votre appartement pendant votre absence (sur Airbnb, par exemple) ? Quelles sont vos dépenses de la vie quotidienne ? Combien avez-vous besoin pour survivre pendant 2 mois, 6 mois ou 12 mois ? Combien d'argent pouvez-vous économiser de votre salaire chaque mois ? Quelles dépenses pouvez-vous réduire ? Dès que vous savez combien vous avez besoin et combien vous pouvez économiser, configurez un compte épargne rapidement.


L'effet boule de neige

Au cours de votre congé, même si vous ne voyagez pas à l'étranger, vous allez changer votre routine quotidienne, ce qui peut bouleverser vos habitudes. Par exemple, la rupture de votre routine de travail peut vous faire vous endormir à différentes heures et rencontrer de nouvelles personnes que vous ne rencontrerez normalement pas pendant les heures habituelles de travail. Si vous voyagez à l'étranger, dans une nouvelle ville, un nouveau pays, vous découvrirez un nouveau logement et de nouvelles coutumes, vous pourrez vous ouvrir à de nouvelles possibilités et à de nouveaux modes de vie. Peut-être que votre nouvelle routine du matin vous permet de peindre, d'apprendre une nouvelle langue ou de développer une autre compétence.


Soyez ouvert à toutes les possibilités

Ceux qui ont pris un congé sabbatique disent souvent qu'il est important de faire un plan, mais qu'il soit flexible et ouvert à la spontanéité. La flexibilité vous permet d'écouter les «indices» qui peuvent inspirer un changement de direction. Par exemple, à l'étranger, vous pouvez découvrir un nouvel intérêt ou rencontrer des gens sur votre chemin, ce qui pourrait vous conduire à changer votre situation géographique.

Il est très courant d'entendre des histoires de personnes qui sont revenues de leur période de congé prolongé seulement pour constater que leur ancienne façon de vivre ne leur correspondait plus et qu'ils souhaitent poursuivre une nouvelle carrière et un tout nouveau mode de vie. Soyez ouvert et, surtout, laissez votre boussole personnelle vous guider.



Plus d’histoires et astuces sur notre blog!

Vous voulez en savoir plus sur la façon dont Ferratum peut vous faciliter la vie ? En savoir plus ici !

Les articles de blog ne sont pas des informations légales et ne doivent pas être considérés comme des conseils juridiques. Veuillez consulter nos documents officiels et nos tarifs pour des informations spécifiques. Pour toute question, veuillez contacter notre service assistance à l'adresse suivante: serviceassistance@ferratumbank.fr