La Journée de la Terre est un évènement annuel célébré à travers le monde le 22 avril qui vise à sensibiliser la population à la protection de l’environnement.


Aventuriers et explorateurs dans l’âme, nous savons que vous aimez voyager tout autant que nous. Mais nous sommes désormais confrontés à un dilemme : comme le rapporte la Commission européenne, l’aviation représente environ 3 % du total des émissions de gaz à effet de serre de l’UE et plus de 2 % des émissions internationales.

Il y a toutefois de l’espoir ! Les émissions de CO2 émanant de l’aviation ont été reprises dans le système d'échange de quotas d'émissions de l'UE (SEQE-UE) depuis 2012. Toutes les compagnies aériennes actives en Europe sont donc tenues de surveiller, de signaler et de vérifier leurs émissions. L’empreinte carbone du secteur de l’aviation a ainsi baissé de plus de 17 millions de tonnes par an.

En tant que globe-trotteurs, nous pouvons mettre en place plusieurs choses pour voyager de manière plus écologique et réduire notre empreinte carbone en même temps. Découvrez nos conseils :


Lors des voyages en avion

Au vu des émissions issues du secteur de l’aviation, il serait facile de vous déconseiller de voyager en avion, mais cela n’est pas pratique, voire parfois impossible.

Certains rapports suggèrent que nous devons plutôt nous intéresser à la quantité de CO2 émise au kilomètre, car ce n’est pas la façon dont nous voyageons qui compte mais la distance que nous parcourons.

En règle générale, il est conseillé de privilégier le train ou le bus à l’avion pour les déplacements de courtes distances. Les émissions seront divisées par au moins sept.

Lorsque vous voyagez par avion, prenez le trajet le plus direct possible, car ce sont le décollage et l’atterrissage qui consomment le plus de carburant.


Choisissez un hôtel écologique

De plus en plus d’hôtels deviennent respectueux de l’environnement. Lors de votre réservation, cherchez un hôtel green. Les hôtels écologiques sont des établissements qui réduisent leurs déchets et leur consommation énergétique et qui privilégient une gestion durable.

Vous pouvez également en apprendre plus sur les initiatives écologiques de ces hôtels sur leur site Web.

Lorsque vous séjournez dans un hôtel, réduisez votre consommation énergétique en limitant le temps que vous passez sous la douche, en éteignant la TV et la lumière si vous n’êtes pas dans la pièce et, bien sûr, en réutilisant vos serviettes et votre linge de lit au lieu d’en demander de nouveaux tous les jours.


Privilégiez la cuisine authentique locale

On estime que 13 % des émissions de gaz à effet de serre des États-Unis proviennent de la production et du transport de nourriture. En effet, la plupart des aliments vendus dans les supermarchés américains parcourent en moyenne 2 500 kilomètres.

En vacances (et lorsque vous êtes chez vous !), choisissez des aliments locaux, de saison qui ont parcouru moins de distance et qui sont également plus frais. Il n’y a rien de plus succulent que la cuisine authentique locale que d’acheter et de manger local.


Utilisez une bouteille d’eau réutilisable

Selon un article récemment publié dans The Guardian, la consommation annuelle de bouteilles en plastique devrait atteindre la moitié d’un trillion d’ici 2021, ce qui rendrait vains tous les efforts de recyclage et qui détruirait nos océans, nos côtes et d’autres éléments de notre environnement.

Au lieu d’acheter des bouteilles d’eau en plastique dans le minibar de l’hôtel ou lors de vos balades en ville, déplacez-vous avec une gourde lavable et réutilisable.



Lors des déplacements

Dans son rapport Action pour le climat, la Commission européenne indique que le transport représente près du quart des émissions de gaz à effet de serre en Europe et qu’il est la cause principale de la pollution de l’air en ville.

Lors de vos vacances, visitez la ville à pied ou en vélo. Vous réduirez votre émission de carbone et ferez de l’exercice, ce qui est meilleur pour votre santé. On ne visite jamais aussi bien une nouvelle ville qu'à pied.

Toujours lors de vos voyages, si vous devez vous déplacer d'une ville à l’autre ou vous rendre dans un autre pays, envisagez de prendre le bus ou le train au lieu de l’avion. En éliminant un vol de votre voyage, vous pouvez réduire de manière considérable votre empreinte carbone. Et vous aurez l’avantage de voir du pays !

Chers amis de Ferratum Bank, chers amis voyageurs, faisons la différence ensemble à l’occasion de cette Journée de la Terre. Cliquez ici pour en savoir plus



Les articles de blog ne sont pas des informations légales et ne doivent pas être considérés comme des conseils juridiques. Veuillez consulter nos documents officiels et nos tarifs pour des informations spécifiques. Pour toute question, veuillez contacter notre service assistance à l'adresse suivante: serviceassistance@ferratumbank.fr